8 Siècles d’histoire

1251

Les dominicains qu’on appelle aussi Jacobins ou Frères prêcheurs arrivent de Cahors pour s’installer à Montauban vers 1251. Ils construisent leur couvent entre le Tarn et le Tescou mais 20 ans après, la première inondation connue du Tarn emporte tout !

1272

Choisissant un lieu élevé, ils s’installent près du ruisseau Lagarrigue et construisent un vaste bâtiment, l’un des plus importants de Montauban.

1561

Le couvent est pillé par les protestants puis démoli en partie et transformé en fort (d’où le nom de la rue).

1621

Le fort résiste aux 400 coups de canon ! Mais 8 ans après, Richelieu entrant dans Montauban fait tout raser.

1664

Les Dominicains reconstruisent un nouveau couvent pour 80 religieux toujours debout aujourd’hui.

1789

Lors de la révolution, les moines doivent à nouveau abandonner le couvent.

1824

Madame Genyer de Moissac achète le bâtiment et y installe les Sœurs de la Miséricorde. Elles fondent au Fort une école et une maison d’enfants.

1960

Création d’un foyer de jeunes filles à la demande de la ville de Montauban.

1973

La gestion du foyer de jeunes travailleuses assurée jusqu’alors par la Congrégation de la Miséricorde est confiée à une association loi 1901, l’association « Foyer des Jeunes Travailleurs ». 80 lits sont ouverts aux résidents.

1986

Ouverture de l’Etablissement d’Hébergement pour Personnes Agées (EHPA) dans les locaux du foyer. Le Fort est désormais une résidence intergénérationnelle.

1991

En raison de la création de nouveaux services l’association change de nom et devient l’Espace Accueil du Fort.

1992

Lancement de « Relais Emploi », service d’aide à la recherche d’emploi

2001

Jusqu’à fin 2003 l’ensemble du bâtiment est réhabilité. La propriété du site est concédée pour 35 ans à l’office départemental HLM, maître d’ouvrage des travaux, dans le cadre d’un bail emphytéotique.

2006

La résidence rajoute l’activité « auberge de jeunesse »  à ses activités d’accueil et d’habitat

2009

Fin de Relais Emploi

2011

Réaménagement du cloître en espace d’animation ouvert sur la ville

2012

Ouverture de la galerie d’art du Fort

2017

Création du service intermédiation locative, le “SEMELO”

En savoir plus

2018

Le Fort s’est doté d’une salle de spectacle d’une capacité de 100 places avec l’ambition de conduire le spectacle vivant à la portée de tous

2018

Modification du nom de l’association pour « Accueil du Fort » en juin 2018.