2 Mai

LOUISE MICHEL – La commune

louise-michel - Galerie du Fort - Montauban Habitat Jeunes

L’association ESCLAM vous propose de découvrir l’étonnant parcours de LOUISE MICHEL au travers d’une exposition composées d’archives.

Louise Michel, née en 1830, était la fille naturelle d’une servante et d’un châtelain.
Très vite elle est révoltée par l’exploitation des ouvriers et la situation faite aux femmes. Bientôt, elle va essayer de contribuer à leur l’émancipation.
D’abord en devenant institutrice « libre » (ayant refusé de prêter serment à Napoléon III). C’est à cette époque qu’elle se lie avec les milieux révolutionnaires.

Puis vient la guerre de 1870, le siège de Paris par les troupes prussiennes et la capitulation. Elle participe au soulèvement du peuple de Paris qui proclame la Commune et se lance dans l’action en devenant infirmière volontaire et rejoint la maçonnerie.

Elle sera arrêtée durant la semaine sanglante. Devant les juges du Tribunal militaire elle revendique fièrement sa participation à la Commune. C’est à l’issue de ce procès que son ami Victor Hugo va lui dédier son poème Viro major.
Condamnée à la déportation vers la Nouvelle-Calédonie, elle s’intéresse au pays, aux Kanaks et organise une école pour leurs enfants. En 1880, suite à l’amnistie des Communards, elle rentre à Paris où elle reçoit un accueil triomphal.

Militante infatigable, elle multiplie les conférences, les meetings, les appels à la révolution.

A sa mort, en 1905, 120 000 personnes vont suivre son cercueil de la gare de Lyon au cimetière de Levallois-Perret. Chaque année, des centaines de personnes s’y retrouvent pour saluer sa mémoire.

Détails

Exposition : 2 au 28 mai 2019

Vernissage : 2 mai 2019 à partir de 18H30

Laisser un commentaire